Lois nationales sur la protection des lanceurs d’alerte

Les lois nationales relatives à la protection des lanceurs d’alerte différaient d’un pays à l’autre jusqu’à l’adoption de la directive européenne sur la protection des lanceurs d’alerte, conçue pour protéger les personnes désireuses de faire part de leurs préoccupations.

Chaque État membre de l’UE est tenu de transposer les règles dans son droit national, soit en actualisant les règles existantes, soit en en mettant en œuvre de nouvelles.

Découvrez ici comment les pays de l’UE protègent désormais leurs lanceurs d’alerte.

La loi française sur la protection des lanceurs d’alerte

En savioir plus

La loi allemande sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi espagnole sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi irlandaise sur les révélations protégées

En savoir plus

La loi belge sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi grecque sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi finlandaise sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi néerlandaise sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi polonaise sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi italienne sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi portugaise sur la protection des lanceurs d’alerte (loi no. 93/2021)

En savoir plus

La loi suédoise sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi dannoise sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus

La loi luxembourgeoise sur la protection des lanceurs d’alerte

En savoir plus