Tendances 2020-2021 : dispositifs d’alerte éthique

janvier 12, 2021

Le début d’une nouvelle année est toujours une occasion idéale d’examiner les tendances en matière de dispositifs d’alerte éthique. Découvrez la rétrospective 2020 des articles de blog publiés par WhistleB sur ce secteur, qui étaient les premiers indicateurs des tendances auxquelles nous pouvons nous attendre en 2021.

Enquête clients sur les dispositifs d’alerte éthique WhistleB – Principaux résultats

Notre enquête clients WhistleB 2020 a mis en lumière un certain nombre de tendances concernant la manière dont nos clients utilisent leur dispositif d’alerte éthique. 

  • Nos clients affirment que le fait de pouvoir communiquer en toute transparence la procédure de lancement d’alerte à suivre et de permettre les signalements et conversations anonymes sont des facteurs essentiels qui contribuent à renforcer la confiance de leurs utilisateurs en leurs dispositifs d’alerte éthique. 
  • La réception en continu d’un nombre important de rapports indique l’adoption de postures positives en matière de lancement d’alerte et que davantage de clients ont donné accès à leurs dispositifs à des intervenants externes.
  • L’adoption de la directive européenne sur la protection des lanceurs d’alerte semble dessiner une approche plus structurée en matière de gestion des rapports de lancement d’alerte.

La prévention des risques : un des principaux avantages offerts par la mise en place d’un dispositif d’alerte éthique 

Dans l’enquête citée ci-dessus, nos clients nous ont également dit quels étaient pour eux les principaux avantages fournis par un dispositif d’alerte éthique. La prévention des risques est arrivée en tête de liste. Cela indique que les chefs d’entreprise commencent à voir les dispositifs d’alerte éthique comme des outils pratiques et efficaces pour réduire les risques et améliorer la résilience de leur entreprise.

Clamez votre impact positif net sur tous les toits

Dans cette même lignée, nous avons également publié un article de blog qui traitait d’une nette tendance des entreprises à renforcer leur profil de durabilité par le biais de contributions positives dans la société. Les entreprises pionnières en la matière ont notamment compris le poids des solutions d’alerte éthique dans le cadre de leur stratégie d’impact positif. Nous nous attendons d’ailleurs à ce que cette tendance se renforce, car de plus en plus d’organisations sont en train de s’aligner sur les objectifs posés par les Nations unies pour mettre fin aux pratiques préjudiciables à la société, notamment les crimes environnementaux, la corruption, le travail des enfants et l’inégalité de genre.

Conseils à l’attention des conseils d’administration sur la gestion des alertes professionnelles

Il ne fait aucun doute que le lancement d’alerte et les dispositifs d’alerte éthique intéressent de plus en plus des profils de poste variés. C’est notamment le cas des membres des conseils d’administration, des investisseurs, des sociétés en portefeuille et des propriétaires de PME qui veulent de plus en plus que leur entreprise dispose de systèmes robustes. Face à cette tendance, nous avions écrit l’article de blog ci-dessous, et fournir ainsi des conseils aux membres des conseils d’administration. Nous avons également publié notre guide WhistleB sur les alertes professionnelles à destination des chefs d’entreprise et membres des conseils d’administration.

Schrems 2 et son incidence sur les dispositifs d’alerte éthique 

La sécurité des données et l’intégrité personnelle sont toujours au cœur des préoccupations (ou tout du moins doivent-elles l’être) inhérentes aux dispositifs d’alerte éthique. L’arrêt Schrems 2, tout comme le RGPD de l’UE il y a quelques années de cela, a poussé de nombreuses entreprises à réévaluer la sécurité de leurs données, notamment la sécurité des données sensibles contenues dans leurs dispositifs d’alerte éthique. La sécurité et la conformité des données, conformément à toutes les lois en vigueur, ont toujours été au cœur du développement du dispositif d’alerte éthique WhistleB.  Celui-ci respecte pleinement le RGPD et est pris en charge par les technologies de sécurité les plus performantes du marché… Et nous nous engageons à ce que cette situation perdure.

Comment gérer l’impact du travail à distance sur les procédures de lancement d’alerte ? 

Du fait de la pandémie mondiale de COVID-19, qu’il soit à distance, virtuel, numérique ou en ligne ; le télétravail est devenu la nouvelle norme dans de nombreux secteurs. Ce mode de travail est d’ailleurs voué à perdurer à certains égards. Pour certains chefs d’entreprise, c’est un véritable défi en matière de contrôle corporatif et de gouvernance d’entreprise. Le risque de mauvaise conduite est-il plus important ? Comment les chefs d’entreprise peuvent-ils être au courant de la tenue d’activités prohibées quand leurs employés ne sont pas physiquement sur place ? Cet article de blog donne des conseils pratiques pour garantir l’efficacité des dispositifs d’alerte éthique dans le contexte du télétravail.

Une solution sécurisée, simple et uniformisée : qu’attendez-vous pour passer au lancement d’alerte numérique ? 

Même avant l’engouement sans précédent pour les outils numériques auquel nous avons été témoins en 2020, les solutions numériques d’alerte éthique ont commencé à gagner en popularité et en crédibilité. Que ce soit pour leur efficacité, anonymat, sécurité, disponibilité ou simplicité, de plus en plus d’organisations les adoptent. En effet, parmi nos clients, 95 % utilisent uniquement notre service Web et 5 % y ajoutent la téléphonie. En phase avec cette tendance, en 2020, nous avons investi dans notre solution et avons ainsi connu un démarrage rapide grâce à l’intégration entièrement numérique de nos clients. 

Cette nouvelle année verra sûrement arriver de nouvelles tendances et soulèvera de nouveaux défis. De plus, 2021 n’est pas une année comme les autres : c’est le 10e anniversaire de WhistleB, et nous la démarrons avec la même énergie que celle qui nous a portés lorsque nous avons fondé cette entreprise, et avec la conviction intacte que notre monde a besoin de dispositifs d’alerte éthique modernes, sécurisés et anonymisés. Nous pensons que les tendances actuelles en matière de lancement d’alerte viennent conforter notre opinion.

Contactez-nous

Votre message a été envoyé avec succès. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

There seems to be some problem when sending your message. Try again soon.

Founders blog

décembre 29, 2020 WhistleB vous souhaite ses meilleurs vœux ! Rétrospective 2020 sur nos dispositifs de lancement d’alerte
Tout voir ›

WhistleB news

avril 13, 2021 Questions supplémentaires concernant la directive européenne sur la protection des lanceurs d’alerte
Tout voir ›

Webinars

whistleblowing system novembre 3, 2020 Les dispositifs d’alerte éthique à l’ordre du jour du « Business Ethics Day »
Tout voir ›

Media

Questions supplémentaires concernant la directive européenne sur la protection des lanceurs d’alerte Comment le dispositif d’alerte éthique WhistleB est-il conforme à la Directive de l’UE sur la protection des dénonciateurs ? Perspective éthique dans le cadre de la norme ISO 37002 sur les systèmes de management des alertes