Nouveau dans la mise en place d’un dispositif d’alerte éthique ? Consultez notre guide ABC

juillet 28, 2020

Si votre organisation met en place un dispositif d’alerte éthique pour la première fois, le nouveau manuel de WhistleB est peut-être ce qu’il vous faut. Le guide ABC pour la mise en place d’un dispositif d’alerte éthique qui augmente la satisfaction des clients et des employés résume notre expérience la plus pertinente, des milliers de discussions avec les clients et les meilleures pratiques tirées de l’aide apportée à des centaines d’organisations dans la mise en œuvre de dispositifs d’alerte éthique.

Cet article est le deuxième d’une série d’articles de l’été, dans lequel nous publierons des extraits du Guide, qui couvre la sécurité des données, les ressources, comment lancer une alerte, les aspects juridiques, la culture et plus encore.

 

La mise en place d’un dispositif d’alerte éthique permet d’éviter que de mauvaises choses n’arrivent à de bonnes entreprises

« Pensez à une solution d’alertes professionnelles comme une police d’assurance efficace contre les menaces à la confiance et à la satisfaction des clients. »

Il y a quelques années, lors de la rédaction de notre guide « Sustainable Profit », nous avons rencontré de nombreux chefs d’entreprise soucieux de garantir que leurs organisations génèrent un succès à long terme et des profits durables. Pour ce faire, ils ont veillé à ce que les opérations soient bien gérées et de manière responsable tout au long de la chaîne de valeur.

À cette époque, nous avons également appris des incidents qui avaient bouleversé les opérations commerciales – des incidents qui avaient affecté la réputation de l’entreprise à tel point que les clients s’étaient tournés vers les concurrents. Il s’agissait d’histoires remarquables avec des fins moins heureuses qui auraient pu être évitées si le conseil d’administration et la direction avaient eu de meilleures informations plus rapidement pour réagir. Cela nous a ouvert les yeux sur les avantages des dispositif d’alerte éthique bien gérés.

Certaines industries opèrent dans des environnements plus difficiles que d’autres, mais toutes sont exposées à des risques de fautes graves. Il n’y a jamais de garantie que toutes les personnes de votre organisation ou de votre chaîne d’approvisionnement agiront en toute légalité en tout temps. Mais vous pouvez empêcher de graves choses de se produire. L’un des moyens les plus simples consiste à fournir une solution sécurisée d’alertes professionnelles aux parties prenantes pour qu’elles signalent les actes répréhensibles présumés – voyez cela comme une assurance facile à mettre en œuvre et rentable pour réduire les risques commerciaux. Grâce à cette solution, vous pouvez encourager vos employés et les autres parties prenantes à vous signaler toute activité illégale présumée afin de protéger la santé, la vie, les activités commerciales et le profit durable de votre organisation.

 

Quand faut-il lancer l’alerte ?

Un dispositif d’alerte éthique est utilisé pour alerter le conseil d’administration et l’équipe de direction sur les risques graves affectant les individus, l’organisation, la société ou l’environnement. Un lanceur d’alerte n’a pas besoin de preuves pour donner l’alerte, mais doit agir de bonne foi.

Les cas d’alerte éthique typiques sont les suivants :

  • la comptabilité, les contrôles comptables internes, les questions d’audit, la lutte contre la corruption, la criminalité bancaire et financière, et
  • d’autres irrégularités graves concernant les intérêts vitaux de l’entreprise ou du groupe ou la vie ou la santé de personnes individuelles, par exemple des infractions graves en matière d’environnement, des manquements importants en matière de sécurité sur le lieu de travail et des formes très graves de discrimination ou de harcèlement.

Pour les organisations ayant des activités dans l’Union européenne, la directive européenne sur la protection des lanceur d’alertes définit les questions sur lesquelles un lanceur d’alerte peut faire un rapport et pour lesquelles il bénéficiera d’une protection. La directive se concentre sur la protection contre les comportements abusifs qui constituent une menace pour les intérêts publics et couvre donc des questions telles que l’environnement, la santé publique, la sécurité des consommateurs, les finances publiques, la lutte contre le blanchiment d’argent, la fiscalité des entreprises, la protection des données et la fabrication et le commerce de produits dangereux ou illégaux.

Vous avez hâte de lire le reste de notre guide et de commencer à mettre en place un dispositif d’alerte éthique ? Téléchargez donc le livre électronique ou commandez une copie papier sur Amazon ou Bokus.

 

Contact :

Gunilla Hadders, co-autrice et conseillère principale au WhistleB, Whistleblowing Centre
+46 70 214 88 73, gunilla.hadders@whistleb.com

Contactez-nous

Votre message a été envoyé avec succès. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

There seems to be some problem when sending your message. Try again soon.

Founders blog

septembre 22, 2020 Conseils à l’attention des conseils d’administration sur la gestion des alertes professionnelles
Tout voir ›

WhistleB news

août 11, 2020 Sécurité en matière d’alerte éthique
Tout voir ›

Webinars

avril 16, 2019 Webinar: The new EU Whistleblower Protection Directive
Tout voir ›

Media

Conseils à l’attention des conseils d’administration sur la gestion des alertes professionnelles Sécurité en matière d’alerte éthique Pourquoi lancer l’alerte ?